Informations et actualités

Réunion publique du 8 avril 2022

Voici la vidéo de la réunion sur Vimeo :

Le projet de construction  WOM Les 2 Alpes, sous la forme d'un écovillage, située au nord des Chalets d'Or est présenté à partir de 2h06.

Chalet Carlina - le fossé se comble

Les travaux de comblement, provisoire, devant le chalet Carlina ont débuté jeudi 16 décembre et se terminerons au début de la semaine du 20 décembre 2021.
C'est un sacré chantier avec beaucoup de saccage d'arbustes mais c'est comblé et ce n'est pas trop tôt !

Des séparateurs en bois seront posés entre les appartements.

Voici des photos depuis le 17 décembre 2021 (les plus récentes en premier) :

20211223 02 ©Emeraude 20211223 01 ©Emeraude 20211218 ©Claude02 1080x1920 20211218 ©Claude01 1920x1080 20211217 DSC 3072 1080x1920 20211217 DSC 3073 1920x1080 20211206 Arbuste a deplanter 20210925 174640 1920x1080   

Etat des lieux le 8 décembre 2021

Places de parking publiques sur la parcelle communale à l'entrée de la résidence Les Chalets d'Or, côté Avenue de la Muzelle :

La commune à procéder à la finalisation des travaux par l'enrobage de l'espace créé pour les nouvelles places de parking publiques, vendredi 26 novembre 2021, juste avant les importantes chutes de neige.
Cet emplacement va permettre le stationnement de voitures ainsi qu'un dépôt de neige en saison neige.
Des bordures en granit ont été posées et l'ensemble de l'espace est propre. Hormis quelques-uns, dont un gros bouleau, qui ont été abattus, les arbres trentenaires, en haie le long de l'avenue, sont préservés.

Il restera à la copropriété à réaliser les places de parking supplémentaires, la pose d'une barrière levante ainsi que des plantations de haies entre les parkings privatifs et ce parking communal.

20211126  Parking public des Chalets dOr 01 20211126  Parking public des Chalets dOr 02 20211126  Parking public des Chalets dOr 03 20211206  Parking public des Chalets dOr 04 20211208 Parking public des Chalets dOr 02 20211208 Parking public des Chalets dOr 01

Chalet Carlina :

Le fossé creuse devant le chalet Carlina pour la réfection des drains du bâtiment présente un sérieux danger pour les enfants lorsqu'il y a beaucoup de neige comme en ce moment car ils s'amusent de partout à se glisser dans les pentes. Sous la neige au fond du tour il y a de nombreux objets dangereux (ferrailles, bouteilles cassées, etc.).
D'autre part, ce fossé très profond représente une gêne considérable pour les copropriétaires du rez-de-jardin qui ne peuvent pas jouir de l'intégralité de leur bien et ne peuvent même pas le louer depuis de très nombreux mois.

Après de nombreux reports, le comblement du fossé était attendu pour la semaine du 6 décembre 2021 mais l'entreprise de travaux public, les Etablissements Gravier, qui devait contacter le syndic le 6 décembre ne l'a pas fait !
Lors de leur dernier contact, Madame Emeraude Lévêque, responsable du syndic Agence de la Muzelle, a déjà du lourdement insister car ils avaient prévu d'arracher les haies de charmilles tout le long au Sud du chalet.
Elle leur a demandé de surtout ne pas toucher ces haies.
Afin qu'ils puissent passer pour combler, ils se sont mis d'accord pour déplanter un petit arbuste qui se trouve au coin Sud-Ouest du chalet.
Il est visible à droite sur cette photo :

20211206 Arbuste a deplanter

L'entreprise a confirmé que l'importante quantité de neige qui est tombée récemment ne les gênerait pas !
En tout cas, s'ils recouvrent  de terre la couche de neige d'un bon mètre qui se trouve au fond du trou, il faudra qu'ils réinterviennent, dans l'hiver, lorsque les températures seront plus clémentes qu'actuellement et que le tassement aura produit ses effets.

N'ayant pas eu la moindre nouvelle de l'entreprise, le syndic les a mis en demeure de boucher le fossé avant la période des fêtes par une lettre AR datée du 8 décembre 2021.

Au printemps lorsqu'il s'agira de finaliser les travaux de réfection du drain, le syndic fera appel à une autre entreprise, probablement de Grenoble, car aux Deux Alpes c'est actuellement du grand n'importe quoi ! Il n''y a plus beaucoup d'entreprise qui travaille correctement et dans le respect des délais.

Projets d'aménagements :
La préparation des aménagements prévus dans la copropriété suit son cours avec, tout de même, une augmentation des coûts.

Les travaux débuteront au printemps 2021 pour barrières levantes, parkings, panneaux, etc.

Bornage contradictoire de la limite parcellaire de la copropriété avec la parcelle AI-115 au Sud de la copropriété :
Le syndic a reçu un premier devis et reste en attente du devis d'un autre géomètre indépendant avec qui il a eu contact le 15 novembre 2021.

Recours de la copropriété envers le projet de construction du promoteur Immalliance :
Un protocole a été mis en place par l'avocate de la copropriété, Maître Coline Quénard, pour demander la prise en charge des frais engagés par la copropriété pour les recours.
L'avocat du promoteur Immalliance n'a pas encore eu l'aval de l'entreprise pour valider ce protocole.
Une fois mis en place, il sera soumis à acceptation lors de l'AG de la copropriété  qui se déroulera entre juillet et août 2022.

1er octobre 2021 - Comblement du trou devant le chalet Carlina

Malgré nos nombreuses relances, pendant l'été et désormais avant les premières chutes de neige, pour que le trou devant le chalet Carlina soit comblé, le syndic a reçu une date limite d'intervention de l'entreprise GRAVIER TP au 15 novembre 2021 seulement !!!

Les appartements impactés ne peuvent pas utiliser leur terrasse ni leur jardin depuis le printemps 2021.
Ils ont dû attendre que des barrières soient installées en bordure de terrasse pour ne pas risquer de tomber.

La manière dont ces "barrières de secours" sont confectionnées et posées dénote d'une incompétence professionnelle particulière.

20210925 174640 1920x1080

27 septembre 2021 - Présentation du nouveau projet de la SCCV Immalliance

Dans le cadre des 3 recours contentieux déposés contre le permis de construire de la SCCV Immalliance, celle-ci a présenté un nouveau projet de construction sur la parcelle AI-115 située au Sud de la copropriété des Chalets d'Or.

La réunion de présentation s'est déroulée en présentiel et en visio-conférence lundi 27 septembre 2021 entre 9h30 et 12h dans la salle de réunion du syndic Agence de la Muzelle.
Etaient présents :

  • Le représentant de la SSCV Immalliance : Monsieur Paul Rollin
  • L'architecte de la SCCV Immalliance : Monsieur Eric Beauquier
  • L'avocat de la SCCV Immalliance : Maître Benjamin Cottet-Eymard
  • L'avocat du syndic Les Chalets d'Or : Maître Coline Quénard
  • L'avocat du groupement de copropriétaires des Chalets d'Or ayant déposé des recours : Maître Séverine Buffet
  • La responsable du syndic : Madame Emeraude Lévêque
  • Un membre du conseil syndical des Chalets d'Or : Monsieur Claude Barthélémy

Ont assisté en visioconférence entre 10h et 12h :

  • des copropriétaires ayant déposé des recours individuels
  • des membres du conseil syndical de la copropriété des Chalets d'Or
  • Sont intervenus : Monsieur Alexandre Pina, Monsieur Guillaume Basile, Monsieur Ludovic Bouchu, Monsieur Bernard Baligand  et quelques autres personnes.

Présentation du nouveau projet :

Ce nouveau projet fera l'objet d'une demande de modification du permis de construire.

Les représentants d'Immalliance ont bien insisté sur le fait que l'illustration du chalet n'est pas contractuelle et que ça peut énormément évoluer en fonction des calculs pour le respect des contraintes du PLU.
Lors du dépôt de permis de construire, la mairie leur a demandé de modifier la disposition des balcons afin qu'ils ne soient pas empilés mais plutôt décalés.

Il précisent donc que le look final et les matériaux sont encore à définir (proportion des matériaux, type et style de palissade ou bardage, etc.) .
Ils ont aussi reconnu que les côtes n'étaient pas suffisamment indiquées sur leurs plans. Cela dénote d'un manque de précision et de sérieux pour présenter un nouveau projet qui fait suite à 3 recours.

Les appartements du second étage n'auront pas de charpentes visibles mais des plafonds plats, les combles ne seront pas accessibles aux copropriétaires ainsi, aucune fenêtre de toit de type Vélux ne pourrait être ajoutée, même par la suite. Le seul Velux visible sur l'illustration est un désenfumoir.

La vue de l'illustration présentée depuis l'impasse du Petit Plan est flatteuse.
L'angle de vue est large et a tendance à écraser le rendu. C'est comme lorsqu'on prend une photo avec un objectif grand angle, c'est trompeur par rapport à la réalité !

Pour une réunion de concertation suite à des recours, nous aurions souhaité des vues en 3D depuis les différents appartements orientés vers ce projet.
Nous souhaitons vivement que le projet final corresponde au visuel présenté pour respecter le style du quartier du Petit Plan et par conséquent pour une bonne intégration dans le site.
Le projet doit être la reproduction exacte de la réalisation définitive.

Bornage de la parcelle AI-115 :

Un bornage a été établi entre la SCCV Immalliance, des représentants de la mairie et des propriétaires voisins.
Cependant ce bornage n’est pas 
contradictoire puisque la copropriété des Chalets d'Or n’y était ni présente, ni représentée.

Comme le jardin clôturé d'un appartement du chalet Edelweiss, à usage privatif mais partie commune de la copropriété, empiète sur la parcelle AI-115, il va falloir rétrocéder cette partie (représenté en jaune sur le plan de masse).
Les représentants de la SCCV Immalliance pensant que ce petit morceau de terrain de quelques mètres carrés appartenait au copropriétaire et correspondait à un lot, ils souhaitent traiter en direct avec lui.
Cela ne sera pas possible mais  traité par un vote de l'ensemble des copropriétaires en Assemblée Générale.

Implantation du bâtiment :

Le bâtiment est toujours situé aux mêmes emplacements que le projet initial qui a fait l'objet du permis de construire, seule la hauteur du bâtiment est modifiée pour le réduire d'un étage.
La surface de plancher passe de 1 489 m² au 1 120 m².

Le plan d'implantation par rapport à la parcelle AI-115 est approximatif. Ils ont précisé que les 3 résineux existants (2 pins et 1 épicéa) seraient largement dans la parcelle AI-115 et cela reste à déterminer.
Un nouveau bornage indépendant qui a été voté en AG sera réalisé pour que les limites soient bien définies.

Malgré tout, nous devons être vigilants sur la limite parcellaire qu'ils ne pourront pas dépasser même pendant la durée des travaux, à moins de dédommagements. Ils auront besoin de décaisser plus large pour créer la rampe d'accès au sous-sol et l'emplacement de la cuve à gaz Propane qui seront situés à la limite de la copropriété des Chalets d'Or.

La partie en sous-sol est réduite de 9 m en longueur sur son côté Ouest puisque seulement 19 places de stationnement sont désormais prévues (7 places de moins).
Ils sont conscients que le fond de la parcelle (à l'ouest) est un dépotoir de détritus d'un ancien garage qu'ils devraient dépolluer s'ils y touchent.

Rampe d'accès au sous-sol :

La rampe d'accès au sous-sol est toujours située côté Nord vers nos chalets mais réduite de 18 m.

Ils ont précisé que l'escalier de secours pour le sous-sol, visible sur le plan au Nord-Ouest du bâtiment, pourrait être déplacé.

Suppression d'un étage :

La suppression d’un étage et la modification de la rampe d’accès représentent des progrès significatifs.
La hauteur est abaissée à 12,55 m au-dessus du bas du niveau O au lieu de 15,35 m.
Le nombre d'appartements passe de 26 à 19 (7 appartements de moins).
D'après nos calculs sur le plan, si le niveau 0 du bâtiment (base du niveau 0) était positionné au niveau du terrain naturel, la hauteur du bâtiment serait de 10,88 m au lieu de 12,55 m.

Soubassement du sous-sol visible depuis l'extérieur :
Si le bâtiment est réduit en hauteur, son implantation verticale ne change pas par rapport au projet initial.
La partie du sous-sol visible et qui a fait l'objet de remarques dans les recours serait désormais cachée par un garde au corps en treillis de bois du même type que les balcons et par un remblai de terre gazonnée pour la partie plus à l'ouest. Une haie basse serait plantée le long du garde au corps qui surplombe la rampe d'accès au sous-sol.
D'après leurs plans, la hauteur de la partie du sous-sol visible est d'environ 1,6 m, ce qui n'est toujours pas acceptable par rapport aux contraintes du PLU de la commune des Deux Alpes.

Interrogés sur le fait de plus creuser le sous-sol pour descendre l'ensemble du bâtiment au niveau du terrain naturel, ils ont répondu que, d'une part, les coûts d’excavations supplémentaires seraient très élevés et, d'autre part, que les jardins situés au sud du chalet sont déjà très en contrebas en raison de la pente du terrain.
Nous pensons que nous devrions trouver un compromis sur la hauteur de cette partie visible du sous-sol.

Vis à vis du côté Nord-Ouest, le plus proche du chalet Edelweiss :

Aucun aménagement significatif n’est envisagé côté Ouest et à l’angle Nord-Ouest pour tenter de limiter le vis-à-vis avec le bâtiment Edelweiss.
Il a été demandé à ce que les côtés Nord des balcons situés à l'Ouest soient occultés par des parements en bois.
Nous avons demandé à ce qu'ils nous communiquent rapidement une vue de la même illustration depuis le côté Sud du chalet Edelweiss.

Positionnement de la cuve de gaz Propane :

En raison de la réduction de la rampe d'accès au sous-sol, la cuve de gaz propane, enterrée, est déplacée d'une vingtaine de mètres vers l'Est mais toujours située entre le nouveau bâtiment et nos chalets.

Le déplacement de la cuve au Sud est évoqué, ils précisent qu'ils ne peuvent pas, afin de maintenir le bâtiment le plus à l'écart de nos chalets.

Nous insisterons sur son éventuel déplacement au Sud-Est sous le passage piéton de l'entrée, après les 5 places de stationnement.
Aucune autre source d’énergie n’est envisagée, ils précisent comme dans le projet initial, une chaudière à gaz fournira l'énergie du chauffage central et des chaudières à gaz individuelles par appartement pour l'eau chaude sanitaire.

Nous devons faire vérifier que les distances de sécurité soient respectées par rapport aux limites parcellaires, aux ouvertures, aux bouches d’égout, à la cuve de ravitaillement, etc.

Végétalisation :
ils prévoient de planter une haie basse le long de la rambarde au-dessus de la rampe d'accès au sous-sol. Précisément là où il y a déjà un grand bouleau et des arbustes derrière le petit chalet du transformateur ERDF.
L'architecte a préciser qu'à cette altitude où il n'y a que des alpages avec des végétaux bas, rien de pousse rapidement !!!
Nous lui avons fait remarquer que si on choisit les bonnes essences végétales leur croissance est aussi importante qu'à une altitude moindre.
Aucun jardin privatif n'est prévu du côté nord mais seulement au Sud et à l'Ouest.
Ils seraient d'accord pour végétaliser mais il reste à savoir à quel endroit et quel moment, avant les travaux pour limiter leur impact ou en fin de travaux et seraient-ils capables d'indemniser notre copropriété pour des plantations que nous ferions entre nos chalets et le leur ?

Circulation dans l'impasse du Ruisseau de l'Alpe :

Le stationnement et la circulation dans l’impasse n’est pas du tout prise en considération.

Ils expliquent que les acquéreurs seront plutôt des permanents domiciliés à l'année dans la commune avec de grands appartements : T4 ou deux T2 jumelés afin de pouvoir disposer de 2 emplacements de stationnement.
Cela indique qu'il pourrait y avoir plusieurs véhicules par appartement et que ne seront pas des véhicules immobiles comme c'est le cas pendant les séjours touristiques.

Période et durée des travaux :

La gêne occasionnée pendant toute la durée des travaux et l’incidence financière que cela aura pour les futures locations est minorée alors que c’est un point important à prendre en compte.
Ils ont prévu de stocker uniquement la terre arable (couche de surface) vers le fond de la parcelle (à l'Ouest) pour la réutiliser comme remblais à la fin des travaux. Les autres déblais seraient évacués comme les autres terrassements actuels dans la station, vers le haut du domaine.
Au plus tôt, en fonction de toutes les contraintes que ce soit du côté de notre copropriété (accords votés en AG) ou du côté d'Immalliance (plans définitifs, ERDF, mairie, notaire, etc.), les travaux ne pourraient débuter qu'en mai 2023 pour une mise à disposition en 2025, après 2 ans de travaux.

Plans à télécharger :

pdf20210927_Chalet_du_Petit_Plan_-_plan_de_masse_general.pdf

pdf20210927_Chalet_du_Petit_Plan_-_facade_Nord.pdf

2 mai 2021 - Permis de construire de la SCCV Immalliance pour la construction d'un bâtiment au Sud des Chalets d'Or

Suite aux recours gracieux qui ont été déposé pour dénoncer l'attribution du permis de constuire à la SCCV IMMALLIANCE pour la construction d'un nouveau bâtiment dénommé "Le Chalet du Petit Plan" dans la parcelle AI-115 située au Sud de notre résidence, la marie des Deux Alpes n'a pas répondu pendant le délai imparti des 2 mois faisant suite aux dépôts des recours.
Une décision implicite de rejet est née de son silence dès le 16 mai 2021, date du premier recours gracieux.

Il a été décidé de faire déposer des requètes auprès du Tribunal Administratif de Grenoble dans les délais impartis de 2 mois après les échéances des recours gracieux.

2 avril 2021 - Projet de construction au sud des Chalets d'Or

Avant la date limite du 28 mars 2021, des recours gracieux ont été déposés contre l'attribution du permis de construire pour "Le Chalet du Petit Plan" à la SCCV Immalliance.

Les recours gracieux doivent être déposé dans les 2 mois qui suivent la date de l'attribution de permis de construire.

Pour chacun des recours, la mairie a le choix de :

  • Retirer l'arrêté de permis de construire ce qui entraine le dépôt d'une nouvelle demande de permis de construire par le constructeur qui doit modifier son dossier.
  • Rejeter les recours gracieux, il reste alors 2 mois aux avocats pour saisir le Tribunal Administratif d'un recours en annulation contre le permis de construire.
  • Ne pas répondre à la demande de recours gracieux ce qui signifie un rejet du recours dans les 2 mois qui suivent le dépôt du recours.
    C'est le point de départ pour que les avocats saisissent le Tribunal Administratif d'un recours en annulation contre le permis de construire.

Précisions :

  • Les recours gracieux :
    • un premier recours gracieux est issu d'un groupement de copropriétaires des chalets Edelweiss et Daphné qui sont directement impactés par la construction du bâtiment.
    • un second recours gracieux  est issu d'un copropriétaire du chalet Edelweiss, également directement impacté.
    • un troisième recours gracieux a été lancé par le syndic, au nom de l'ensemble des copropriétaires des Chalets d'Or, selon une décision de la dernière Assemblée Générale.

  • La pétition lancée en juin 2020 pour dénoncer les nouvelles constructions abusives au Petit Plan et notamment le projet de construction d'un "Hostel Lodge" a enregistré au 31 mars 2021 :
    415 signatures, 8560 vues et 292 partages.
  • Le juge administratif, saisi d’une demande d’annulation d’un permis de construire, va seulement vérifier que le permis respecte le Code de l’urbanisme.
    En aucun cas le juge administratif annule un permis de construire parce qu’il créé des troubles chez les voisins, même s’il créé un préjudice esthétique et de tranquillité, voire une perte de la valeur des immeubles.
    Pour faire valoir les préjudices subis, il faut agir directement devant le juge civil du Tribunal de Grande Instance. Le juge civil ne va pas sanctionner le permis de construire en l’annulant mais en condamnant le bénéficiaire du permis de construire à verser une indemnité tirée du préjudice infligé aux voisins.

12 mars 2021 - Dépose du panneau publicitaire Top Loisirs

Le panneau publicitaire de Top Loisirs installé à l'entrée de la copropriété a été démonté et enlevé vendredi 12 mars 2021.
Ce panneau posé le long du muret qui prolonge le chalet Majestic vers l'avenue de la Muzelle était en place depuis une vingtaine d'années. Il avait été mis à jour pour présenter la dernière construction de Top Loisirs aux Deux Alpes, le Crystal Chalet. Une partie de ses tôles désormais tordues, le panneau ne donnait pas un bel aspect de l'entrée de la station.
La société Top Loisirs a aussi retiré les 2 panneaux 3x4 qui étaient posés devant le Crystal Chalet depuis 2014. Au mois de septembre 2020, elle avait fait retirer son bureau Algeco posé dans un virage de la route de Champamé et fermer les appartements témoins qui étaient éclairés en permanence 24h/24 depuis des années au Jardin Alpin.
Il ne reste plus qu'un appartement témoin qui est éclairé jour et nuit au Crystal Chalet.

20210312 181500 panneau Top Loisirs démontéPhoto Bernard Baligand

9 février 2021 - Consultation du dossier du permis de construire en mairie

La consultation du dossier de permis de construire concernant le Chalet du Petit Plan a permis de récuperer des plans et des illustrations :

On peut remarquer :

  • l'emprise de la parcelle AI-115 du nouveau chalet par rapport à celle de la copropriété des Chalets d'Or dont un jardin privatif du chalet Edelweiss.
  • une rampe d'accès au sous-sol vers les stationnements couverts, située au nord du bâtiment et donc du côté des Chalets d'Or Edelweiss et Daphné, en limite de la copropriété.
  • deux places de parking extérieur situées au bout et en bas de la rampe d'accès au sous sol à environ -2 m ainsi que 5 places de parking situées en extérieur à l'est du bâtiment.
  • une cuve Propane située à proximité et face aux appartements sud du chalet Edelweiss.
  • une cheminée sur le toit pour l'extraction des fumées provenant de la chaufferie au gaz Propane et des chauffe-eau au gaz.
  • une emprise du sous-sol qui s'allonge à l'ouest de la parcelle du nouveau chalet vers le chalet Les Balcons de Sarenne.
  • un container de collecte des déchets situé en bordure du ruisseau de l'Alpe.

20210209 Chalet du Petit Plan plan topographique et parcellaireChalet du Petit Plan - plan topographique et parcellaire

20210209 Chalet du Petit Plan plan de masseChalet du Petit Plan - plan de masse

 20210209 Chalet du Petit Plan plan des reseauxChalet du Petit Plan - plan des réseaux

 Chalet du Petit Plan facade sudChalet du Petit Plan - façade sud

Chalet du Petit Plan FACADE NORDChalet du Petit Plan - façade Nord

 Chalet du Petit Plan facade ouestChalet du Petit Plan - façade ouest

Chalet du Petit Plan FACADE ESTChalet du Petit Plan - façade Est

28 janvier 2021 - Attribution du permis de construire pour le chalet du Petit Plan

Le permis de construire le Chalet du Petit Plan a été accordé le 28 janvier 2021 sous le numéro 38253 202 037 au nom de la SCCV IMMALLIANCE.
Le chalet est prévu pour 26 logements, comme annoncé lors du dépôt de la demande de permis de construire.
La hauteur du bâtiùent prévue à  15,35 m soit environ 3 m de plus que les autres chalets de la résidence voisine Les Chalets d'Or.- A20210208 164600 panneau permis de construire 01

20210208 164600 panneau permis de construire 02

© 2001 - 2022 - Les Chalets d'Or
Mise à jour : 20 mai 2022.