Outils d'accessibilité

Informations et actualités

Assemblé Générale du 30 juillet 2022

L'Assemblée Générale de la copropriété s'est bien déroulée samedi 30 juillet 2022.

Nous aurons l'occasion de revenir sur les différents points qui ont été abordés pendant la réunion.

L'ensemble des propositions ont été votées, voici quelques points :

  • Bardages :
    L'entreprise SPA Peintures est choisie pour procéder à la réfection des bardages des chalets à partir du printemps 2023.
    Cette entreprise avait déjà procédé à la réfection des bardages il y a une dizaine d'années. Les revêtements ont particulièrement bien tenu dans le temps.
    Un suivi particulier sera fait après les travaux de peintures.
  • Nouvelles places de parking :
    Les stationnements supplémentaires seront réalisés.
    Comme la conception sera prise en charge par la copropriété, il sera réalisé un suivi particulier sur l'acquisition des places pour que l'ensemble des copropriétaires n'aient pas à supporter un éventuel surplus de places invendues.
  • Chalet Carlina :
    Un remblai supplémentaire va être fait au niveau du 1er étage du chalet Carlina car il y a désormais un trou d'au moins 30 cm qui est dû au tassement.
    Un devis sera demandé pour poser une bâche afin de retenir la terre de la butte cet hiver.

 

Où en sommes nous le 29 juillet 2022 ?

Cela fait déjà 2 ans que nous avions évoqué le projet de construction d'une nouvelle résidence, toute proche de celle des Chalets d'Or.

Nous l'avions découvert le 14 juin 2020, juste avant les élections municipales. On nous annonçait la construction d'un "Hostel Lodge".
Tous offusqués par ce projet, lors de la réunion sur le terrain, le promoteur a rapidement compris qu'il devait revoir le thème de son projet pour proposer un chalet résidentiel.
Avant le résultat des élections municipales, nous avions lancé une pétition qui a enregistré près de 500 signatures.

Puis, nous avions rencontré Monsieur Christophe AUBERT, maire des Deux Alpes, nouvellement élu, qui nous avait fait comprendre que la station avait besoin de construire de nouvelles résidences pour prendre de l'ampleur.

On nous imposait un immeuble beaucoup plus massif que les bâtiments des Chalets d'Or, situés à quelques mètres. On ne s'inquiétait pas du tout de l'impact que cette construction pourrait avoir sur les résidences existantes et sur son incidence humaine.

Dans la foulée, nous avons fait des recours gracieux bien argumentés par nos avocats pour faire réagir la commune puis des recours contentieux puisque la commune a préféré ignorer nos requêtes (copropriété, groupement de copropriétaires, copropriétaire individuel).

Entre temps, nous sommes rentrés en discussion avec le promoteur qui nous a proposé de baisser sa construction d'un étage.
Acceptant sa proposition qui était plus en rapport avec l'existant, nous avons été surpris d'apprendre qu'il fit subitement volte-face.
Le promoteur a préféré s'en remettre au jugement du tribunal administratif de Grenoble avant de revenir plus tard discuter avec ses voisins.

Aujourd'hui, hormis cette construction dont le devenir reste à la décision du juge du tribunal administratif de Grenoble, nous nous interrogeons toujours pourquoi la commune a signé le permis de construire d'une nouvelle résidence sur un terrain dont une partie est une ancienne décharge sauvage, sans exiger sa dépollution.

Même avec la sécheresse extrême qui sévit, nous constatons des écoulements nauséabonds qui grillent les plantes dans la butte de terre qui recouvre l'ancienne décharge.

Le 8 juin 2022, lors de la réunion de bornage de la parcelle en question (AI-115), étaient présents : le géomètre expert de Bourg d'Oisans, le géomètre expert de Briançon, le représentant du promoteur Immalliance, désormais propriétaire du terrain, 2 représentants du conseil syndical des Chalets d'Or, la représentante du syndic, un témoin.
Les géomètres experts étaient surpris de cette situation et nous ont dit qu’ils ne comprenaient pas pourquoi la mairie, sous le couvert de la communauté de communes de l'Oisans, avaient attribué le permis de construire sans condition.
À notre question au représentant du promoteur : « Pourquoi, n’utiliseriez-vous pas l’intégralité de la surface de la parcelle de plus de 2000 m² pour réaliser plus de places de stationnement en sous-sol, le besoin est très important dans le secteur, même pour le voisinage (Chalets d'Or, Balcons des Pistes, etc.) ? »
Il a répondu qu’ils ne souhaitent pas du tout décaisser la partie concernée afin de ne pas toucher à cette ancienne décharge sauvage où apparaît déjà en surface des morceaux de vieux véhicules.
Sur la photo de ce jour, l'écoulement se situe où les plantes ont les feuilles roussies sur le bas des tiges (Epilobes).

 

Dans cette parcelle, il y a au moins 2 problèmes ,éventuellement, liés :

  1. La décharge sauvage de l'ancien garage automobile installé à proximité et où ont pu s'accumuler : ferrailles, batteries au plomb, huiles et graisses, hydrocarbures, peintures, colles, mastics, antigels, liquides de refroidissement, pneus, textiles divers, cuirs, plastiques, etc.
  2. L'écoulement odorant et nocif pour la nature peut avoir plusieurs origines :
    • Une source, qui traverse une zone polluée. Les sources sont nombreuses dans le secteur.
    • Le débordement d'une canalisation de tout-à-l'égout.
    • Un déversement sauvage d'eaux usées, etc.

Des analyses sont en cours sur ce qui fini par s'écouler dans la parcelle de la résidence Les Chalets d'Or.

Les résidents des appartements voisins doivent-ils subir cette pollution, sans broncher ?

La mairie, responsable du devenir de notre station de montagne dans le respect de l'environnement, va-t-elle enfin prendre des mesures pour que le site soit dépollué ?

Aménagements des extérieurs (suite) 29 juillet 2022

  • Tout est prêt pour la pose des barrière levantes.
  • Les glissières en bois avec montants métalliques enfoncés dans le sol sont posées.
  • Les nouveaux lampadaires sont posés.
  • Les reprises d'enrobé sur les zone altérées sont réalisées.
  • La place de parking située à l'extrémité Est au coin du chalet Carlina est relevée par un muret et protégée avec une barrière en bois.
    Des rochers ont été déposés à l'opposé de la barrière pour le passage piéton.

20220729 Fabien01

Les Aménagements extérieurs réalisés en 2022 font désormais l'objet d'un sous-menu dédié dans le menu Infos.

Ecoulements persistants sur la parcelle voisine le 28 juillet 2022

Les écoulements sur la parcelle AI-115 voisine et située au sud de la copropriété persistent.

20220728 Alexandre01

Ça suinte en surface et grille la base des Épilobes en épis (epilobium angustifolium) dans la pente de la butte de terre qui recouvre l'ancienne décharge sauvage, même actuellement, malgré une sécheresse extrême.

Visite du chantier des aménagements le 8 juin 2022

En profitant de la réunion de bornage, nous avons fait le point sur les travaux d'aménagement qui sont en cours.
Étaient présents :

  • Émeraude Lévêque
  • Ludovic Bouchu
  • Claude Barthélémy

Nous avons observé et échangé sur les points suivants : 

  • Traçage de la tranchée pour la gaine d'alimentation de la barrière levante à l'Est et réservation d'un passage piéton au niveau de la barrière.
  • Positionnement du muret pour la place de parking située au Sud-Est du chalet Carlina
    Profitant de la présence du géomètre, ce dernier a confirmé que le muret va empiéter sur la parcelle communale.
    Madame Lévêque va contacter la mairie pour obtenir une autorisation spéciale.
    Nous avons évoqué la possibilité de déplacer l'ensemble des places de parking vers le chalet Carlina, mais cela nécessite de refaire l'enrochement au coin de ce chalet ou un mur qui ne pourra pas être réalisé tans que les travaux de réfection du drain ne sont pas totalement terminés.
  • Projet de création de places de parking au Nord du chalet Carlina : pour ne pas devoir acquérir de terrain afin d'élargir et surtout de limiter les coûts, nous proposons de créer une dizaine de places en épi avec un espace de retournement au Nord Ouest du chalet Carlina.
    Le cabinet d'étude va chiffrer le coût de cet aménagement supplémentaire pour obtenir une valeur de revente des nouvelles places de parking.
  • Écoulement d'eau nauséabonde dans la bute sous le chalet Les Balcons de Sarenne : comme c'est très enherbé actuellement, il est difficile de constater le moindre écoulement. Et si cela provient d'un débordement d'eau pluviale, les conditions sont trop sèches pour le moment.
  • Pose de l'enrochement pour les 2 nouvelles places à l'Est du Bruyère (en cours lors de la visite).
  • Zones des bandes de roulement dont l'enrobage sera refait (tracé au sol).
  • Position d'une bordure au coin du chalet Anthyllis. C'est, pour le moment, la seule bordure qui sera posée.
    À l'avenir, lors de la réfection des enrobés, il faudra prévoir de poser des bordures pour délimiter les espaces verts..
  • Lampadaires remplacés en lieu et place des existants.
  • Création des 5 places de parkings supplémentaires à l'entrée (en cours lors de la visite).
  • Positionnement de la barrière levante à l'Ouest : pose des gaines d'alimentation dans une tranchée depuis le coin Nord Ouest du chalet Anthyllis qui trace vers l'entrée devant les parkings.
    Les glissières seront posées après (à l'Ouest) et laisseront la place à une haie avant la limite de copropriété avec la parcelle communale.

Madame Émeraude Lévêque organisera une visioconférence prochainement avec les membres du conseil syndical pour discuter de tous ces travaux avant l'assemblée Général du 30 juillet 2022.

Réunion bornage du 8 juin 2022

La réunion de bornage de parcelle avec le géomètre expert s'est déroulée aux Chalets d'Or mercredi 8 juin entre 9h00 et 10h00.
Étaient présents :

  • Émeraude Lévêque, représentante du syndic
  • Paul Vollin, représentant d'Immalliance
  • Cyril Laumont, géomètre expert de Bourg d'Oisans
  • Benoit Duchatel, géomètre expert de Briançon
  • Ludovic Bouchut, conseiller syndical
  • Claude Barthélémy, conseiller syndical
  • Françoise Barthélémy (comme témoin)

Le géomètre de Bourg d'Oisans, Cyril Laumont, qui s'occupe du secteur depuis de nombreuses années, a retrouvé les bornes d'origine ainsi que plusieurs documents historiques qu'il nous a présentés.
La limite de propriété se trouve approximativement où elle avait été piquetée précédemment.
Les 3 résineux de l'espace vert (2 pins et un épicéa) se trouvent largement dans la parcelle AI-115, le plus proche étant à environ 1 m  !
Le géomètre expert de Briançon rendra son verdict suffisamment tôt afin que le syndic puisse inclure ses conclusions dans la lettre aux copropriétaires pour l'Assemblée Générale du 30 juillet 2022.
Il nous restera à valider ou non cette décision en Assemblée Générale.
Si la validation du bornage n'est pas effective, ça passerait en expertise judiciaire et ça pourrait se prolonger pendant approximativement deux ans.

Nous avons pu échanger avec Monsieur Paul Vollin, représentant d'Immalliance, sur leur projet de "Chalet du Petit Plan" afin de donner une suite à nos échanges lors de la réunion de concertation du mois de septembre  2021 :

  • Immalliance a acheté la parcelle AI-115 à l'indivision Primatesta.
  • Immalliance précise que dans leur dossier pour le jugement au tribunal administratif de Grenoble est inclus leur dernier projet réduit à 2 étages.
  • À notre nouvelle demande : "Pourquoi n'ajouteraient-ils pas de places de parking supplémentaires en sous-sol afin de les vendre au voisinage (copropriété des Chalets d'Or, copropriété Balcon des Pistes) ?", Monsieur Paul Vollin a répondu "Nous ne souhaitons pas du tout toucher à la bute de terre qui cache une décharge".
  • Nous avons précisé la nature des déchets qui sont entreposés sauvagement dans cette ancienne décharge sauvage de garage automobile : ferrailles, huiles, bidons de peintures, batteries au plomb, etc.
  • Lorsque nous avons fait remarquer qu'il n'était pas normal que la mairie autorise un permis de construire sans exiger la dépollution de la parcelle, personne n'a nié la responsabilité de la décision communale.
  • Immalliance attend essentiellement que le tribunal rende son jugement sur le nombre d'étages autorisé, les autres revendications leur semblent secondaires (cuve à gaz, accès, etc.).
  • Monsieur Paul Vollin a précisé qu'ils souhaitent construire le nombre d'appartements prévu à l'origine, soit sur trois étages afin de proposer le nombre d'appartements initial.
  • Monsieur Paul Vollin a aussi mentionné qu'Immalliance tente d'acquérir la parcelle ou une partie de la parcelle d'EDF, située au sud, pour y créer un espace naturel ou éventuellement reculer l'implantation de la construction.
  • Monsieur Paul Vollin a précisé que lors du terrassement pour la construction, ils devront prendre soin de ne pas toucher une cuve à gaz enterrée qui est voisine et située très proche dans la fameuse bute juste à la limite de la parcelle (côté Sud Ouest). 
  • Monsieur Paul Vollin a insisté sur neuf recours de copropriétaires individuels, ne sachant pas qu'ils étaient regroupés en un seul recours contentieux. Il a précisé qu'il n'avait aucune information concernant les recours de Monsieur Basile et qu'il n'était pas certain que la copropriété des Chalets d'Or ait poursuivi son recours contentieux.
    Il paraissait persuadé que le bornage de la parcelle fait l'objet d'un point qui serait présenté lors du jugement par le tribunal administratif alors que cela est de l'ordre d'un tribunal civil.
    Il a tenté de contacter par téléphone l'avocat d'Immalliance pour avoir des précisions, mais sans succès pendant notre réunion.
  • Enfin, Monsieur Paul Vollin a dit que quelle que soit la décision du jugement par le tribunal administratif, ils reviendront vers nous pour échanger sur leur projet.
    Il a ajouté que si ça s'éternise, ils pourraient revendre le terrain et ce sera d'autres qui pourront y construire.

Les géomètres experts, bien au fait des actualités immobilières, ont précisé que tous les promoteurs se dépêchent de construire.
Le projet gouvernemental destiné à respecter l'environnement en matière de construction va bloquer de nombreux projets entre 2024 et 2025 puisque la surface constructible sera limitée au niveau de l'ensemble des communes de l'Oisans.
Ils ont aussi confirmé que ça se valide au niveau de la communauté de communes de l'Oisans, mais que c'est le maire de la commune qui  a le dernier mot et qui doit en assumer la responsabilité.

Le dossier du bornage suit son cours.

Réunion publique du 8 avril 2022

Voici la vidéo de la réunion sur Vimeo :

Le projet de construction  WOM Les 2 Alpes, sous la forme d'un écovillage, située au nord des Chalets d'Or est présenté à partir de 2h06.

Chalet Carlina - le fossé se comble

Les travaux de comblement, provisoire, devant le chalet Carlina ont débuté jeudi 16 décembre et se terminerons au début de la semaine du 20 décembre 2021.
C'est un sacré chantier avec beaucoup de saccage d'arbustes mais c'est comblé et ce n'est pas trop tôt !

Des séparateurs en bois seront posés entre les appartements.

Voici des photos depuis le 17 décembre 2021 (les plus récentes en premier) :

20211223 02 ©Emeraude 20211223 01 ©Emeraude 20211218 ©Claude02 1080x1920 20211218 ©Claude01 1920x1080 20211217 DSC 3072 1080x1920 20211217 DSC 3073 1920x1080 20211206 Arbuste a deplanter 20210925 174640 1920x1080   

Etat des lieux le 8 décembre 2021

Places de parking publiques sur la parcelle communale à l'entrée de la résidence Les Chalets d'Or, côté Avenue de la Muzelle :

La commune à procéder à la finalisation des travaux par l'enrobage de l'espace créé pour les nouvelles places de parking publiques, vendredi 26 novembre 2021, juste avant les importantes chutes de neige.
Cet emplacement va permettre le stationnement de voitures ainsi qu'un dépôt de neige en saison neige.
Des bordures en granit ont été posées et l'ensemble de l'espace est propre. Hormis quelques-uns, dont un gros bouleau, qui ont été abattus, les arbres trentenaires, en haie le long de l'avenue, sont préservés.

Il restera à la copropriété à réaliser les places de parking supplémentaires, la pose d'une barrière levante ainsi que des plantations de haies entre les parkings privatifs et ce parking communal.

20211126  Parking public des Chalets dOr 01 20211126  Parking public des Chalets dOr 02 20211126  Parking public des Chalets dOr 03 20211206  Parking public des Chalets dOr 04 20211208 Parking public des Chalets dOr 02 20211208 Parking public des Chalets dOr 01

Chalet Carlina :

Le fossé creuse devant le chalet Carlina pour la réfection des drains du bâtiment présente un sérieux danger pour les enfants lorsqu'il y a beaucoup de neige comme en ce moment car ils s'amusent de partout à se glisser dans les pentes. Sous la neige au fond du tour il y a de nombreux objets dangereux (ferrailles, bouteilles cassées, etc.).
D'autre part, ce fossé très profond représente une gêne considérable pour les copropriétaires du rez-de-jardin qui ne peuvent pas jouir de l'intégralité de leur bien et ne peuvent même pas le louer depuis de très nombreux mois.

Après de nombreux reports, le comblement du fossé était attendu pour la semaine du 6 décembre 2021 mais l'entreprise de travaux public, les Etablissements Gravier, qui devait contacter le syndic le 6 décembre ne l'a pas fait !
Lors de leur dernier contact, Madame Emeraude Lévêque, responsable du syndic Agence de la Muzelle, a déjà du lourdement insister car ils avaient prévu d'arracher les haies de charmilles tout le long au Sud du chalet.
Elle leur a demandé de surtout ne pas toucher ces haies.
Afin qu'ils puissent passer pour combler, ils se sont mis d'accord pour déplanter un petit arbuste qui se trouve au coin Sud-Ouest du chalet.
Il est visible à droite sur cette photo :

20211206 Arbuste a deplanter

L'entreprise a confirmé que l'importante quantité de neige qui est tombée récemment ne les gênerait pas !
En tout cas, s'ils recouvrent  de terre la couche de neige d'un bon mètre qui se trouve au fond du trou, il faudra qu'ils réinterviennent, dans l'hiver, lorsque les températures seront plus clémentes qu'actuellement et que le tassement aura produit ses effets.

N'ayant pas eu la moindre nouvelle de l'entreprise, le syndic les a mis en demeure de boucher le fossé avant la période des fêtes par une lettre AR datée du 8 décembre 2021.

Au printemps lorsqu'il s'agira de finaliser les travaux de réfection du drain, le syndic fera appel à une autre entreprise, probablement de Grenoble, car aux Deux Alpes c'est actuellement du grand n'importe quoi ! Il n''y a plus beaucoup d'entreprise qui travaille correctement et dans le respect des délais.

Projets d'aménagements :
La préparation des aménagements prévus dans la copropriété suit son cours avec, tout de même, une augmentation des coûts.

Les travaux débuteront au printemps 2021 pour barrières levantes, parkings, panneaux, etc.

Bornage contradictoire de la limite parcellaire de la copropriété avec la parcelle AI-115 au Sud de la copropriété :
Le syndic a reçu un premier devis et reste en attente du devis d'un autre géomètre indépendant avec qui il a eu contact le 15 novembre 2021.

Recours de la copropriété envers le projet de construction du promoteur Immalliance :
Un protocole a été mis en place par l'avocate de la copropriété, Maître Coline Quénard, pour demander la prise en charge des frais engagés par la copropriété pour les recours.
L'avocat du promoteur Immalliance n'a pas encore eu l'aval de l'entreprise pour valider ce protocole.
Une fois mis en place, il sera soumis à acceptation lors de l'AG de la copropriété  qui se déroulera entre juillet et août 2022.

1er octobre 2021 - Comblement du trou devant le chalet Carlina

Malgré nos nombreuses relances, pendant l'été et désormais avant les premières chutes de neige, pour que le trou devant le chalet Carlina soit comblé, le syndic a reçu une date limite d'intervention de l'entreprise GRAVIER TP au 15 novembre 2021 seulement !!!

Les appartements impactés ne peuvent pas utiliser leur terrasse ni leur jardin depuis le printemps 2021.
Ils ont dû attendre que des barrières soient installées en bordure de terrasse pour ne pas risquer de tomber.

La manière dont ces "barrières de secours" sont confectionnées et posées dénote d'une incompétence professionnelle particulière.

20210925 174640 1920x1080

© 2001 - 2022 - Les Chalets d'Or
Mise à jour : 07 novembre 2022.